Sélectionner une page

La ventilation et l’isolation sont deux choses très différentes, mais complémentaires. Penser à l’une est pratiquement impossible sans faire référence à l’autre.
L’objectif de l’isolation est double : les matériaux isolants vous isolent du froid extérieur et scellent la chaleur que votre système de chauffage génère. Une barrière d’isolation appropriée permet de conserver l’énergie, car la perte de chaleur se traduit par un supplément de combustible qui doit être utilisé pour compenser la perte. Une habitation bien isolée émet donc moins de CO2 dans l’atmosphère car elle conserve mieux la chaleur, ce qui est bénéfique pour l’environnement.

Complémentarité ventilation-isolation

Mais qu’en est-il de cette connexion isolation-ventilation ? Là où il y a beaucoup d’isolation, il faut aussi qu’il y ait une ventilation adéquate. L’isolant doit respirer pour faire son travail, de sorte qu’il doit y avoir un flux d’air vers les surfaces extérieures de l’isolant. Paradoxalement, l’isolation doit également être scellée sur les surfaces intérieures. Les murs ou le plafond doivent être revêtus d’un pare-vapeur, d’une couche de matériau étanche à l’eau. Jusqu’à récemment, il s’agissait généralement de feuilles de plâtre de polyéthylène, mais il existe aussi de nouveaux produits exclusifs qui sont conçus spécialement pour servir de pare-vapeur.
Le pare-vapeur est destiné à limiter le mouvement de l’humidité. Lorsque les molécules d’eau en suspension dans l’air qui se trouvent normalement à l’intérieur de la maison peuvent se déplacer à travers l’isolant, elles se condensent lorsqu’elles rencontrent de l’air plus frais dans le mur. La condensation s’accumule et l’isolant devient humide. Cela a deux conséquences : d’une part, l’isolation humide est un isolant très inefficace ; d’autre part, l’humidité à l’intérieur des murs ou des plafonds d’une maison peut entraîner l’écaillage de la peinture à l’extérieur ou à l’intérieur et même la décomposition et la pourriture des structures en bois.
La complémentarité entre isolation et ventilation n’est donc plus à démontrer. Pour que la première soit le plus efficace possible, il faut que la deuxième le soit aussi. De plus, indirectement la ventilation agit en valeur de l’environnement et de vos économies. En effet, en renforçant l’isolation, la conservation de la chaleur à l’intérieur de l’habitation est améliorée et les consommations de chauffage diminuent. Ainsi, en consommant moins d’énergie, votre maison rejette moins de CO2 dans l’atmosphère qui est le principal gaz responsable du changement climatique.

Si vous voulez en savoir plus sur la société Envir, entreprise spécialisée dans le traitement de l’air et la rénovation énergétique  des habitations, cliquez ci-dessous :

Envir